4 conseils pour dépasser vos peurs et avancer vers vos objectifs

Pour se lancer dans un parcours entrepreneurial, il est important de surmonter vos peurs. La peur peut être paralysante et constitue souvent le talon d’Achille de nombreux entrepreneur.es.

Malheureusement, pour certains d’entre eux, l’appréhension qui les envahit face à l’inconnu, le changement, la nouveauté et leurs croyances est tout simplement trop dure à dépasser. Et cela les empêche d’aller de l’avant dans leur projet, mais aussi les limites dans le développement de leur entreprise, une fois lancée.

Je vous propose dans cet article quelques actions simples à mettre en place dès aujourd’hui pour dépasser vos peurs et lancer ou développer votre activité.

1. Identifiez vos peurs

La première étape est de prendre une décision et de vous poser trois questions qui vous permettront d’identifier et dépasser vos peurs :

    • 1 ère Question : Quel est votre objectif ? Lorsque vous savez exactement ce que vous voulez accomplir, cela vous permet de rester concentré sur la poursuite de ces objectifs.
  • Pour le définir, je vous propose l’indicateur S.M.A.R.T proposé par Georges T.DORAN. Cet acronyme mnémotechnique S.M.A.R.T pour :
    • S ->spécifique, il est important d’y retrouver une donnée chiffrée et une durée, ou période définit.
      Ainsi vous saurez quand vous l’aurez atteint. Exemple : je veux obtenir 1000 followers en 1mois.
    • M->Mesurable, il est intéressant de pouvoir recueillir et quantifier les données chiffrées qui vous permettront d’apprécier l’évolution de vos actions.
    • A -> Atteignable, il s’agit pour vous de déterminer si vous avez les ressources nécessaires pour atteindre cet objectif selon le délai que vous vous êtes fixé. Les ressources dont nous parlons ici sont les compétences, les ressources financières et/ou humaines. Mais aussi en terme de connaissances du marché et de votre cible sans oublier le temps mobilisable par vous ou votre équipe pour atteindre cet objectif.
    • R -> Réaliste. Au vu des ressources que vous avez, est-ce que le faire sera rentable pour vous ? Exemple pour mieux comprendre, si vous n’avez aucune publication sur votre compte pouvez-vous réellement atteindre les 1000 followers en 1 mois ? En effet, je parle de vraies personnes pas d’achat de followers fictifs !

    • Et T->temporellement défini. Avez-vous défini une date de fin ? En effet, définir un délai pour atteindre un objectif permet de savoir si vous l’avez réussi ou pas.
  • 2e question : Avez-vous décidé d’atteindre cet objectif ?

            Il y a une grande différence entre dire « je vais atteindre cet objectif » et dire « j’ai décidé d’atteindre cet objectif ». Dans la première affirmation, vous informez déjà votre mental que vous ne ferez absolument rien !
    Dans la deuxième affirmation, vous informez votre mental que vous passez à l’action.
             De plus, vous remarquerez qu’en général cette question vient spontanément après cette question « qu’est ce que je peux faire qui me rapprochera de celui-ci ? »
    Et si en plus vous ajoutez une temporalité, cela devient encore plus efficace.

    Exemple : qu’est ce que je peux faire aujourd’hui qui me rapprochera de mon objectif ?
    Pourquoi ?
    Remarqué que dans la première affirmation l’objectif est « trop flou » pour que vos actes le suivent. En effet, il est resté au stade de pensée, de rêve que vous avez laissé dans votre mental ! Comme vous l’avez sans doute constaté avec la deuxième affirmation, pour que l’objectif devienne réel, il est important de mettre de l’action et une temporalité.
    L’action mobilise le corps !
    En effet, si votre corps suit le désir du mental, les actes suivent. Et si en plus il est guidé par un plan d’action étape par étape, l’objectif peu à peu devient accessible.
  • 3e question : Quelles sont vos peurs ?
        En vous posant déjà les deux premières questions, vous aurez déjà une bonne partie de vos appréhensions qui normalement disparaitront voir s’atténueront si vous faites ce qui est indiqué plus haut. Car cela vous permet de prendre du recul et au fur et à mesure de vous rendre compte que c’est possible. Si elles ne disparaissent pas ou ne sont pas amoindries, c’est qu’il y a d’autres aspects à prendre en compte que nous aborderons dans un autre article.

           En effet, le processus exposé ci-dessus, vous invite à trouver une solution à chaque problème qui se présentera. (Pépite : Quand vous ne trouvez pas, par vous-même, une solution à un problème, la véritable solution est souvent de simplement demander de l’aide !)

         Maintenant, il s’agira d’occulter les zones d’ombres et ces zones d’ombres sont vos appréhensions, vos croyances et ce que vous vous sentez ou pas capable de faire pour atteindre cet objectif. Car vous avez peut-être déjà toutes les capacités et compétences pour mener à bien votre projet. Mais si vous ne croyez pas en vous et en votre capacité à le rendre réelle, quitte à vous remettre en question ! Alors « hello à l’auto sabotage » (inertie, excuse, etc.).
    Connaître vos peurs vous aide à vous préparer à tous les défis auxquels vous pourriez être confronté. Ainsi vous développez la capacité d’élaborer un plan solide pour les surmonter.

2. Pensez positivement

Attention ! Penser positivement ne veut pas dire faire l’autruche. C’est à dire faire comme si tout allait bien, mais plutôt de voir au travers des évènements perçut comme désagréable ou négative une occasion d’y voir quelque chose de positif. Comme le présente l’adage, voir le verre à moitié plein, plutôt qu’à moitié vide.

Exemple : vous avez lancé votre newsletter, vous avez écrit votre premier mail et l’avez envoyé. Face au taux d’ouverture faible, vous avez deux possibilités :

  • Voir le verre à moitié vide : « Tant d’effort, pour si peu de résultat ». Puis, « Le commandant, je suis trop nulle ».
  • Ou voir le verre à moitié plein : « Super, j’ai des personnes qui me lisent ».

Vous l’avez surement déjà entendu, cette phrase : « vous nourrissez des pensées positives dans tous les aspects de votre vie, vous êtes plus en mesure d’attirer le succès, l’abondance et la prospérité ». Car vous conviendrez en y pensant que toutes actions emmènent du résultat. Est-ce que vous l’évaluez comme positif ou négatif ?!

De même, vous avez peut-être aussi entendu celle-ci : «

“La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent.” Albert Einstein.

Quelle action pouvez-vous faire qui rompt avec vos habitudes, qui sort de votre zone de confort et qui pourrait vous conduire à avoir un résultat différent ?

Aujourd’hui pour garder la peur à distance, vous devez faire en sorte que vos pensées positives dominent les pensées négatives. Vous pouvez le faire en récitant quotidiennement des affirmations positives par exemple.

3. “C’est en initiant les plus petites actions que l’on amorce de grands changements ?” Pierre Rabhi.

En prenant quelques minutes pour y penser, vous vous rendrez compte qu’en définissant un objectif ambitieux selon votre facilité à voir le positif ou le négatif, vos peurs se présenteront sous de nombreuses formes et tailles différentes. Voyons ensemble comment y faire face.

Avant toute chose, l’objectif ambitieux dont je parle ici est celui qui vous tient à cœur et qui est susceptible une fois réalisé d’engendrer un passage de votre situation actuelle à votre situation désirée.

Alors, pour que vous puissiez atteindre cet objectif ambitieux, il est important de diviser cet objectif ambitieux en sous-objectifs plus petits et plus faciles à gérer. Puis, créer un plan d’action pour les réaliser, sous-objectifs par sous-objectif. Ainsi, ce principe de découpage peut vous aider à réduire votre peur.

Pourquoi ? Vous conviendrez que si vous décidez de partir à pied et d’aller de chez vous au parc le plus proche pour recommencer vos marches matinales dans l’objectif de retrouver la forme et de perdre quelques kilos. Même si avant de partir vous aviez la flemme et vous vous êtes peut-être dit : » c’est trop loin, je ne vais pas y arriver ». Mais que vous avez quand même franchi le seuil de votre porte et vous êtes mis en marche.

Vous conviendrez que vous n’êtes pas arrivé physiquement au parc, ou atteint vos objectifs instantanément en y pensant, mais bien en faisant un pas après l’autre.

Ainsi pas après pas, vous descendez l’escalier, vous arrivez au pied de votre immeuble, sans vous en rendre compte vous dépasser le boucher 50 mètres plus loin, vous traversez le passage pour piéton et vous y êtes. Si chacun des repères que j’ai cités ici représente un sous-objectif, vous conviendrez que si vous avez atteint le parc, vous avez atteint chacun de ces sous objectifs.

Imaginez maintenant ce que vous ressentez à l’atteinte de chaque sous-objectif. Vous avez décidé de sortir malgré la flemme : sous objectif 1 atteint (finalement ce n’était pas si difficile) vous descendez les escaliers : sous objectifs 2 atteints (ça fait du bien de bouger un peu) vous arrivez au pied de l’immeuble sous objectif 3 atteint (il fait beau, une sensation de bien-être vous envahit), etc. Résultat : après 2 ou 3 jours, vous vous sentez plus en forme et après plusieurs semaines vous constatez la perte de tour de taille et quelques kilos en moins.

Avancer pas à pas, vous oblige à agir vers vos objectifs, mais aussi à vous conforter sur le fait vous en êtes capable et à vous rendre compte que vous avancez grâce à l’atteinte de chaque sous-objectif. Vous avez sans doute remarqué que dans chaque description d’émotions que j’ai faite ci-dessous, elles sont toutes positives ! Et ce n’est pas anodin !

4. Ne vous attardez pas sur ce qu’il vous manque !

Les personnes qui ont tendance à arrêter lorsque les choses deviennent difficiles s’attardent généralement sur ce qu’il manque. Ils acceptent le peu qu’ils ont et sans se rendre compte trouve de nombreuses justifications pour ne pas faire, pour éviter d’essayer plus fort d’accomplir ce qu’ils veulent dans la vie. En pensant comme cela, il invite la peur et le doute à les envahir. Sans doute par peur du changement, ou de quitter leur zone de confort.

Nous sommes d’accord qu’affronter vos peurs n’est pas un processus facile, mais c’est un processus nécessaire si vous voulez être un entrepreneur qui se rapproche de plus en plus de ses objectifs.

Ne vous y tromper pas oui, il est essentiel d’être heureux avec ce que vous avez, mais il est aussi important de ne jamais vous attarder sur ce que vous n’avez pas. Mais plutôt d’observer une attitude qui consiste à vous concentrer sur ce que vous avez et à vous demandez perpétuellement comment vous pouvez exploiter vos ressources pour atteindre votre objectif. C’est ainsi que vous agrandirez votre zone de confort !

Je vous invite à utiliser ces conseils dans votre vie quotidienne et vous constaterez rapidement que vous êtes capable de faire face à toutes vos peurs et d’atteindre le succès que vous désirez en tant qu’entrepreneur.

Ce que l’on peut en retenir !

Durant ces quelques minutes ensemble, nous avons vu comment déceler vos peurs dans votre parcours d’entrepreneur. e et d’y faire face. Mais aussi que voir le manque dans vos projets peut vite vous paralyser. Et comment sortir de cette paralysie voir l’éviter ?

Mais aussi, que faire face à l’appréhension qui vous envahit face à l’inconnu, le changement, la nouveauté et vos croyances se résume à l’attitude que vous allez adopter pour y faire face. Soit, vous avez une attitude abaissante, soit une attitude portante envers vous. Nous avons aussi vu ensemble comment de petites actions perçues comme positives maintenant peuvent avoir de grands effets dans votre futur !

Ces quelques lignes vous ont peut-être paru évidentes. Et, peut être trop simple, mais les appliquez-vous dans vos projets business ?

Oui, c’est simple, mais ce n’est pas si facile à mettre en œuvre. Si vous ressentez le besoin d’être aidé, je vous invite à réserver un temps d’échange pour échanger ensemble. Il n’y a aucuns frais et aucun risque pour vous, mais seulement une énorme opportunité d’avancer concrètement sur le projet qui vous tient à cœur.

Votre première étape, c’est de réserver un rendez-vous maintenant en suivant ce lien https://bit.ly/rdv-projet .

Vous êtes une femmes entrepreneures, inscrivez-vous maintenant à notre newsletter !

Vous recevrez en avant première nos nouveaux articles et des conseils dans le développement de votre entreprise, de votre mindset et de votre posture d'entrepreneure  !

De plus à la confirmation de votre inscription, vous pourrez visionner notre vidéo inédite :
Les 4 ressources insoupçonnées que vous développer face aux challenges de l'entrepreneuriat !

Pour cela, remplissez les champs ci-dessous:

Vos données restent entièrement confidentielles, et ne seront jamais partagées ou revendues.
Posted in Développer son état d'esprit 'entrepreneur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.